Corpo di ballo

Expositions photo architecture

Depuis que je fais des photos, mon sujet de prédilection est l’être humain mais le temps m’a aussi permis de poser un regard sur la nature et l’architecture.

Au début de mon travail, je proposais d’ailleurs des expositions associant humain et architecure. Elles s’appelaient alors “Portraits de chair ou de pierre”. Plus tard, j’associerai corps, arbres et natures mortes, dans l’exposition “Emballages”, par exemple.

Mais pour ma première exposition italienne, j’ai associé deux façons de voir le corps avec la danse et le nu.

Ma galeriste Tina Loiodice, à la solide réputation dans le street art en Italie, m’a alors suggéré le titre “Corpo di ballo” ou “Corps de ballet”. Il aurait été bien difficile de résister à un titre au double sens si sympathique.

Presse